Tester simplement MacOS Mojave grace à APFS

Valentin Brosseau | 22-06-2018

Comme beaucoup vous voulez tester la nouvelle version de MacOs... Mojave (ne me demandez pas comment on le prononce en bon Français je ne sais pas...) ! Précédemment je vous aurai dit de passer votre chemin ! Les bêtas de MacOs sont souvent très instables (les OS finaux parfois également... Mais ça c'est une autre histoire !).

Bref, précédemment installer une version bêta de MacOs nécessitait soit :

  • D'updater votre système actuel.
  • Installer l'OS sur une seconde partition.

Maintenant un troisième choix est possible « un volume APFS ». Un volume APFS c'est comme une partition, mais sans avoir à réserver de l'espace ou partitionner votre disque.

En termes d'utilisation c'est plutôt simple :

  • Ouvrez « Utilitaire de Disque » dans Utilitaires.
  • Sélectionnez "Ajouter un volume APFS" depuis le menu Édition.
  • Nommez-le (par exemple Mojave).

Et maintenant pour l'installation de Mojave vous pouvez sélectionner votre volume « Mojave » précédemment créé.

Bon test !

Lire la suite...

Configurer simplement Cordova sous MacOS

Valentin Brosseau | 07-03-2018

Salut ! Changement de boulôt changement d’ordinateur, donc reconfiguration des logiciels. Pour Cordova c’est plutôt « simple » il faut :

  • NodeJS
  • Le SDK Android
  • Le JDK (Java Dev Kit)
  • Gradle

Pour NodeJS et Gradle pas de choix le plus simple c’est de passer par Brew.sh :

brew install nodejs
brew install gradle  --ignore-dependencies
npm install -g cordova

Pourquoi --ignore-dependencies ? C’est simplement que l’on va utiliser le JDK fourni dans le SDK d’Android 😁.

Maintenant que la base est prête il vous suffit d’installer le SDK d’Android (celui avec Android Studio). Une fois installé (et lancé une première fois), éditer votre .zshrc (ou .bashrc) pour ajouter :

export ANDROID_HOME=$HOME/Library/Android/sdk/
export JAVA_HOME="/Applications/Android Studio.app/Contents/jre/JDK/Contents/Home/"
export PATH=${PATH}:${ANDROID_HOME}/platform-tools:${ANDROID_HOME}/tools

Et voilà, vous avez maintenant dans votre terminal les outils (et le sdk) Android. Vous pouvez utiliser Cordova comme habituellement.

Bon dev à tous

Lire la suite...

Synology, veilles de disques et Gitea

Valentin Brosseau | 09-02-2018

Cet article est le dernier d’une série de 3 articles détaillant l’installation / la configuration / l’optimisation de Gitea sur un Nas Synology.

Les Nas Synology sont relativement très silencieux quand les disques sont arrêtés, j'aime l'idée d'avoir un Nas qui fonctionne en permanence, mais je ne veux pas que les disques fonctionnent en permanence (la conso, le bruit etc). Sur les systèmes Synology il est parfois difficile de garder le système en veille, c'est un vrai problème… chaque paquet en plus peut provoquer des soucis de mise en veille.

La configuration par défaut de Gitea empêche la mise en veille, j'ai cherché un moment pourquoi… Et la réponse est relativement simple c'est les logs ! Le démon Gitea ouvre les fichiers sur disques et les gardes ouverts en permanence ce qui bloque la mise en veille des disques. Pour remédier à cela il faut éditer le « custom/conf/app.ini » pour ajouter dans la section [log] la configuration suivante :

[log]
MODE      = console
LEVEL     = Error

Redémarrer Gitea, vos disques devraient maintenant passer en veille, attention tout de même après cette modification vous n’avez plus de logs sur disque.

Cet article fait parti d’une série de trois articles :

Lire la suite...

Activer le serveur SSH intégré à Gitea

Valentin Brosseau | 08-02-2018

Le gros avantage des solutions tout intégrées telles que Gitea (Gogs, ou GitLab, …) c'est la simplicité de mise en place. Un outil à lancer et hop ! C'est parti.

Dans cet article, je vais détailler l'activation du serveur SSH intégré à Gitea, une fois actifs c'est Gitea qui s'occupera de toutes les problématiques liées aux SSH pour pousser votre code sur votre serveur (échanges de clefs, port, etc).

L'ensemble de la configuration est dans le fichier « custom/conf/app.ini » qui est dans le même dossier que le binaire. De base il contient quelques éléments de la configuration, mais pas l'ensemble (c'est d'ailleurs bien dommage…). Il suffit d'ajouter dans la section [server] la configuration suivante :

[server]
[...]
START_SSH_SERVER = true
SSH_LISTEN_PORT  = 2222
BUILTIN_SSH_SERVER_USER = "git"
[...]

Redémarrer Gitea, normalement votre serveur écoute maintenant les nouvelles connexions sur le port 2222. Pour l'utiliser il faut bien évidemment faire un échange de clefs SSH dans la configuration de votre compte sur l'interface Web de Gitea.

Cet article fait parti d’une série de trois articles :

Lire la suite...

Installer Gitea (ou Gogs) sur un NAS Synology

Valentin Brosseau | 03-02-2018

On est tous d'accord le versioning c'est hyper important (oui même pour un projet perso). Le plus simple c’est d’utiliser les services dans le cloud type GitHub ou GitLab (ou autre d'ailleurs) mais si on a la chance d'avoir un « serveur » à la maison on peut faire mieux « héberger les sources à domiciles ».

Pour faire ça plusieurs solutions existent, installer un simple service SSH et faire du Git dessus, installer la machine de guerre GitLab à la maison, ou se tourner vers quelques choses de minimaliste j'ai nommé Gitea ( fork de Gogs). C'est donc un équivalent de GitHub (ou GitLab), mais beaucoup plus simple et surtout très léger au niveau des ressources système.

Ici on va s'intéresser à l'installation de Gogs ou Gitea sur un NAS Synology (DSM 6.2). Le système Synology embarque un système de paquet, mais pour une raison que j'ignore impossible de faire fonctionner correctement le paquet Gitea sur mon DS-216+II le paquet s'installe, mais ne se lance pas correctement… J'ai donc pris un peu de temps pour créer et configurer moi-même le service et au final ce n'est pas vraiment compliqué et pour ceux qui ont peurs de la ligne de commande on peut faire sans.

1. Le binaire

La première étape c’est la récupération du binaire de Gitea qui correspond au processeur de votre NAS, par exemple :

  • DS218+II : linux-amd64
  • DS217J : linux-arm-7

Le binaires sont tous disponibles sur le GitHub de Gitea, télécharger celui qui correspond à votre processeur et garder le sur votre ordinateur.

2. Préparation du NAS

Sur le NAS deux options :

  • Utiliser un compte existant.
  • Créer un nouveau compte.

Vous avez le choix, dans tous les cas je vous conseille juste de ne pas lancer ...

Lire la suite...

Linux et les dispositions de clavier personnalisées

Valentin Brosseau | 28-01-2018

Salut,

Sous MacOs il est très simple de personnaliser une disposition clavier, il suffit en gros de déplacer un XML au bon endroit dans le système (root ou pas d'ailleurs) et votre disposition est disponible… Sous Linux c'est une autre pair de manche… Par défaut toutes les dispositions sont dans des fichiers « xkb » qui sont au niveau du système, donc ce sont des fichiers qui sont écrasés à chaque mise a jours. Il n'est donc pas forcément simple de maintenir une disposition personnalisées dans un système qui se met a jours régulièrement (il existe des techniques à base de la commande « chatr », mais je ne suis pas fan de cette technique). Il est possible par contre de charger une disposition depuis un dossier (votre $HOME par exemple).

Sur ma distribution j'utilise Gnome-Shell, j'ai donc fait une « petite » extension qui se permet de charger une disposition personnalisées provenant du $HOME et surtout l'extension permet de restaurer la disposition après le déverrouillage du système (sinon de base votre disposition système est remise en place).

https://github.com/c4software/xkbswitcher/raw/master/screen.png

Pour l'instant je ne l'ai pas publiée, elle est uniquement disponible sur mon compte GitHub. Je m'en sers maintenant depuis quelques temps sans soucis. Si vous aussi vous la voulez c'est à télécharger ici.

Pour déclarer une disposition personnalisées il faut juste :

$ mkdir -p ~/.xkb/symbols/
$ cp bepoDev.xkb ~/.xkb/symbols/

À partir de maintenant vous allez pouvoir l’utiliser dans votre système. Avec l’extension ou directement avec la commande :

$ setxkbmap -I ~/.xkb bepoDev -print | xkbcomp -I$HOME/.xkb - $DISPLAY

Bonne bidouille !

Lire la suite...

SSL : Gitlab + LetsEncrypt (acme.sh) = <3

Valentin Brosseau | 26-01-2018

[Edit] Le support de LetsEncrypt est maintenant natif. Consulter l’article

GitLab c'est bien, mais Gitlab en SSL c'est mieux ! Un petit article rapide pour vous montrer la simplicité de mise en place des certificats SSL gratuit fourni par LetsEncrypt.

La première étape acme.sh

Le plus simple sous Linux pour générer des certificats LetsEncrypt c'est le client en bash Acme.sh :

curl https://get.acme.sh | sh

Ou via le sources :

git clone https://github.com/Neilpang/acme.sh.git
cd ./acme.sh
./acme.sh --install

😎 Pas besoin d’être root.

Configurer GitLab

Maintenant que nous avons notre client « Acme LetsEncrypt », il faut configurer GitLab pour qu'il accepte la connexion entrante venant de LetsEncrypt et qui va valider que vous êtes le propriétaire du nom de domaine. Pour ça il va falloir modifier la configuration « par défaut » de GitLab.

Il faut éditer le fichier /etc/gitlab/gitlab.rb pour ajouter la configuration suivante :

nginx['custom_gitlab_server_config'] = "location ^~ /.well-known { root /var/www/letsencrypt; }"
mattermost_nginx['custom_gitlab_mattermost_server_config'] = "location ^~ /.well-known { root /var/www/letsencrypt; }"

⚠️ Dans mon cas je vais valider également un certificat pour le Mattermost inclus dans GitLab.

Maintenant que la configuration est modifiée il faut la faire prendre en compte par GitLab :

$ gitlab-ctl reconfigure

On va également créer un dossier qui va recevoir le fichier .key et .crt.

$ mkdir -p /etc/gitlab/ssl/

Demander un certificat

Pas grand-chose à faire, il suffit juste de taper la bonne commande :

$ acme.sh --issue -d gitlab.votre_domaine.fr -d mattermost.votre_domaine.fr -w /var/www/letsencrypt --keypath /etc/gitlab/ssl/cert.key --certpath /etc/gitlab/ssl/cert.crt --fullchain-file /etc/gitlab/ssl/fullchain.crt

Et voilà, normalement les fichiers sont disponibles dans le dossier /etc/gitlab/ssl/

Activer le SSL dans GitLab

Maintenant que le certificat a été généré il faut ...

Lire la suite...

Page suivante »